Les meilleures astuces pour une épilation du maillot réussie Concept international

      Le maillot est la zone la plus délicate à épiler. Peu importe la méthode que vous comptez utiliser, il faut procéder avec délicatesse. Car réussir soi-même une épilation du maillot à la maison n’est pas du tout donné. On se retrouve si on n’y prend garde avec des boutons et des irritations de la peau.

      Voici donc pour vous, les bons gestes et quelques astuces pour réussir votre épilation à tous les coups !

      L’étape de la préparation

      Les poils pubiens retiennent souvent la transpiration et sont sources d’odeurs. Surtout pendant la saison chaude. L’épilation intégrale est la solution idéale pour avoir un maillot doux et propre sans le désagrément des poils qui dépassent.

      Pour y arriver, il urge de préparer la zone à épiler avec soin. La veille, procédez à un léger gommage du maillot pour éviter les poils incarnés et éliminer toutes les cellules mortes de l’épiderme. Pensez à hydrater également afin d’assouplir la peau.

      Si vos poils sont longs, il faut les tailler à ras le corps. Sinon, ils risquent de se casser au lieu de s’arracher lors de l’épilation. Procéder toujours avec douceur à chaque opération. Choisissez des produits respectueux de votre peau.

      Quelle technique d’épilation choisir ?

       L’épilation du maillot n’est pas sans douleur. En effet, la peau de cette zone est très sensible, et les poils sont souvent plus denses. Il faut alors bien choisir sa technique d’épilation.

      La plus courante (et la plus conseillée d’ailleurs) est l’épilation à la cire chaude. Car celle-ci facilite l’arrachage des poils en dilatant les pores de la peau. Cette technique est très efficace sur les poils épais et elle garantit environ 3 semaines de douceur. Par contre, la cire froide ou tiède accroche moins bien les poils, ce qui accentue la douleur.

      Pour les plus douillettes, le choix d’une crème dépilatoire fera très bien l’affaire. Elle est économique et moins douloureuse. L’autre option est le rasoir ! Mais faites très attention aux lames qui peuvent couper. Notez toutefois que la repousse sera plus rapide, avec des poils plus drus et plus piquants.

      Si vous êtes du genre téméraire, vous choisirez sûrement un épilateur électrique. Veillez cependant à bien tendre la peau fine et sensible du maillot, afin d’éviter qu’elle ne soit prise entre les dents de l’appareil. Il faudra aussi éviter les zones très sensibles des lèvres.

      Comment bien épiler son maillot ?

      On commence toujours par nettoyer le pubis avec une lotion sans alcool afin d’éviter les infections. Un bain ou une douche à l’eau chaude pourra dilater les pores et faciliter l’arrachage des poils. Par ailleurs, l’application d’un gant rempli de glaçons sur la zone du maillot pendant environ 3 minutes aura pour effet d’anesthésier les terminaisons nerveuses de la peau et rendre l’opération moins douloureuse. Pour plus d’information découvrez ici l’épilation du maillot étape par étape.

      Par la suite, un peu de talc pourrait aider la cire à bien accrocher les poils sans tirailler la peau. Non seulement les poils seront plus aisés à retirer, mais le talc préviendra aussi l’apparition des rougeurs et des boutons.

      Avant d’étendre la cire chaude, il faut bien vérifier sa température afin d’éviter les brûlures. Une fois parfaitement appliquée en fonction de la forme de maillot souhaitée, laissez sécher avant d’arracher. Souvenez-vous que la meilleure façon de décoller la cire, c’est du bas vers le haut, dans le sens inverse de son application.

      L’après épilation

      Pour les derniers poils récalcitrants, évitez de faire plusieurs passages à la cire. Terminez à l’aide d’une pince à épiler désinfectée. Utilisez les lingettes livrées avec la cire pour vous débarrasser des résidus de poils et du produit. Essayez l’huile d’olive pour apaiser et calmer la peau.

      Une fois l’opération terminée, passez sous la douche pour désinfecter votre peau en vous lavant avec un savon doux et qui ne contient pas d’alcool. Si vous avez de la pierre d’alun, c’est le moment d’en faire usage. Ses vertus antiseptiques vous éviteront les infections, les rougeurs et l’apparition des poils incarnés.

      Le « maître-mot » à ce stade est l’hydratation de votre peau et surtout de la zone épilée. Utilisez une crème nourrissante bio ou une lotion aux ingrédients naturels. Appliquez-la deux fois par semaine, et n’oubliez pas de faire un gommage une fois par semaine en évitant soigneusement les muqueuses.

      Voilà, vous connaissez maintenant les meilleures astuces pour une parfaite réussite de votre épilation du maillot . Il ne vous reste plus qu’à choisir la technique qui vous conviendra le mieux !

      Read the English version

      Partagez cet article
      Tapez ici votre recherche et appuyez sur Entrée.
      id Praesent elit. vel, venenatis Lorem ut sed facilisis