Luca Schreiner, un nom à retenir Artiste Allemand

      Originaire de Stuttgart en Allemagne, âgé de seulement 23 ans, Luca Schreiner est un producteur, dj et musicien. Ses premiers succès viennent de ses remixes, en collaboration avec de grands noms de l’industrie tels que OMI, Shaggy et Era Istrefi. Plus récemment, Luca a poursuivi sa série de victoires en soutenant les succès évidents de Louis Tomlinson, James Arthur, Alessia Cara, Kelly Clarkson et bien d’autres encore. Les statistiques sont impressionnantes et parlent d’elles-mêmes, mais elles renforcent une chose: le public aime sa musique. Le succès de Luca lui a permis de jouer dans quelques-uns des plus grands clubs & des festivals du monde comme Marquee New York et le World Club Dome aux côtés d’artistes comme Don Diablo, Felix Jaehn, EDX et bien d’autres. Son échange avec Angela est à découvrir ci-dessous sans plus attendre.

      KODD MAGAZINE: Parlez-moi de vous et de votre carrière.

      LUCA SCHREINER: Je suis Luca Schreiner, DJ et producteur âgé de 23 ans et originaire du sud de l’Allemagne. J’avais seize ans lorsque j’ai commencé à produire avec Progressive House où j’ai rapidement trouvé mon amour pour les mélodies ! Deux ans plus tard, j’ai commencé à changer de style pour un son plus pop, car je pense que c’est là que les mélodies ressortent le plus. En commençant par quelques remixes non-officiels, je me suis rapidement invité à en faire de très bons et à quelques groupes de notre époque! J’ai été capable de livrer des remixes officiels pour James Arthur, Alessia Cara, Shaggy, Kelly Clarkson, Louis Tomlinson, The Backstreet Boys et bien d’autres ! Travailler sur ces remixes a eu un certain impact, alors à ce moment-là, j’ai pris contact avec Ultra où j’ai désormais un contrat d’exclusivité et j’en suis super fier !

      KM: Comment avez-vous commencé à travailler avec SONY ?

      LS: En fait, en ce moment je travaille plus étroitement avec Ultra que Sony, même s’ils appartiennent à la même famille. J’ai toujours eu un contact avec Ultra où j’envoi mes productions les plus récentes. Donc, après leur avoir envoyé ma musique plus de deux ans et demi, mon son était enfin là. De plus, avec tous les remixes sur lesquels j’ai travaillé, j’ai retenu l’attention, ce qui m’a bien sûr également aidé à entrer dans des échanges avec eux. Depuis, j’ai réalisé quelques sons avec eux, ce qui était super et j’ai hâte du prochain avec eux qui sortira bientôt !

      KM: Pourquoi avez-vous choisi de mixer, au lieu de chanter ?

      LS: Je dois dire que je ne suis pas du tout entraîné musicalement. Mais je suis encore pire au chant donc la réponse est rapide pour moi.Même si je ne suis pas formé musicalement, j’ai été élevé dans une famille où la musique avait une grande importance. Mon père travaille aussi dans ce business, donc je suis entré en contact avec la musique dès mon plus jeune âge. En gros, j’ai appris par moi-même en essayant et en faisant des erreurs et en regardant énormément de vidéos Youtube.

      KM: Quelles sont tes influences musicales ?

      LS: J’ai commencé à produire grâce à Tiesto. Je me souviens que je regardais des vidéos YouTube de moi devant des milliers de personnes et que je me demandais toujours: « Comment est-ce possible avec seulement des boutons enfoncés ? ». J’aime la façon dont il capture la foule avec ses mélodies de transe édifiantes et puissantes. Je savais juste que je voulais le faire moi-même. Evidement mes influences ont changées depuis le temps, en ce moment mes plus grandes influences musicales sont les gars comme Chainsmokers, San Holo et NOTD. J’adore leur vibes, véhiculant des émotions et une sensation tranquillité.

      KM: Quelle est la prochaine étape de votre carrière ? 

      LS: J’étais très occupé ces derniers mois à travailler sur une nouvelle musique et des remixes officiels ! J’ai aussi réalisé un remixe pour le dernier single de Nina Nesbitt, « Loyal to Me », qui est sorti partout ! De plus, il y a un nouveau son de Luca Schreiner qui va sortir sur mon label Ultra qui m’enthousiasme beaucoup !

      KM: Un dernier mot pour nos lecteurs, s’il vous plaît ?

      LS: J’ai tellement hâte que vous découvriez le nouveau son qui arrive bientôt ! Malheureusement, je ne peux pas vous dire quand il va sortir mais le retour du label a été incroyable. Alors soyez prêts ! Merci de m’avoir invité Kodd, cette interview était amusante !

      Propos recueillis par Angela Anz, rédaction Lola Cheref

      Read the English version

      Partagez cet article
      Tapez ici votre recherche et appuyez sur Entrée.
      et, Donec felis efficitur. eget accumsan tempus lectus justo