L’art contemporain s’invite au Palais de Tokyo Évent Parisien

      Loin du parcours auquel on peut avoir droit dans une galerie d’art en ligne,  l’exposition qui se tient au Palais de Tokyo depuis le 16 octobre 2019 et ce jusqu’au 5 janvier 2020 se veut être révélatrice de l’art contemporain français. Objectif réalisable ou échec en perspective ? Petit décryptage.

      Une exposition à quatre commissaires

      C’est un fait suffisamment rare pour susciter des interrogations et faire naître des appréhensions dans l’esprit des férus d’exposition d’œuvre d’art auxquels il reste toujours l’option de se rendre dans une galerie d’art en ligne. Intitulée Futur, Ancien, Fugitif, l’exposition qui se tient actuellement au Palais de Tokyo décompte quatre commissaires. Pas simple alors de trouver la bonne méthode, l’idée n’étant pas de faire quatre expositions mais une seule qui tient compte des subjectivités et obsessions propre à chacun.

      Franck Balland, Daria de Beauvais, Adélaïde Blanc et Claire Moulène auraient eu d’autant plus de difficulté qu’ils ne sont pas à l’origine de ce projet. Ils en ont hérité suite au départ de Jean de Loisy du centre d’art pour l’École nationale supérieure des beaux-arts en décembre 2018. Se retrouvant largué dans cet exercice pour le moins périlleux, ils ont alors préféré jouer par communautés d’esprit et filiation comme l’a souligné Adélaïde Blanc dans une interview, une raison probable du manque de tête d’affiche.

      L’absence de tête d’affiche

      On retrouve presqu’autant d’artistes à l’exposition Futur, Ancien, Fugitif que dans une galerie d’art en ligne. Au total 44 artistes ont investi la totalité des espaces du musée, essayant de démontrer aux travers de leurs œuvres qui sont les artistes que l’on peut considérer comme contemporains de nos jours. Venant d’horizon et de générations différents, ils partagent cependant un point commun, celui de vouloir mettre en avant leur singularité qui passe notamment par ce qu’ils transmettent via la créativité de leur esprit.

      Les artistes sélectionnés échappant autant que possible aux catégories et aux genres, l’unanimité est loin d’être au rendez-vous en ce qui concerne la sagacité de l’exposition. Tout comme c’est le cas dans une galerie d’art en ligne, il serait cependant faux de dire qu’on n’y trouve pas de belles choses. Au delà du fait de vous faire prendre conscience de la fragilité de l’instant présent, s’y rendre peut vous permettre de trouver de bonnes idées de décoration intérieure à implémenter harmonieusement grâce aux conseils donnés sur Nidouillet.

      « Futur, Ancien, Fugitif. Une scène française » est l’exposition qui fait actuellement couler beaucoup d’entre. Pari fou pour les uns, fourre-tout pour les autres, idée de génie pour quelques uns, les avis sont assez divergents sur le sujet. Il n’en reste pas moins que l’exposition se déroule belle et bien et qu’elle attire des visiteurs. Devant se tenir jusqu’au 5 janvier prochain, s’y rendre peut être une bonne idée de sortie dans la capitale. Si vous êtes intéressé, sur ce site vous trouverez toutes les informations y relatives. Et si non, vous pouvez toujours vivre pleinement votre passion pour l’art au travers d’une galerie d’art en ligne.

      English Version

      Partagez cet article
      Tapez ici votre recherche et appuyez sur Entrée.
      ut id pulvinar Praesent Aenean Lorem ante.