Les chaussures italiennes pour femme Tendance Italienne

      « Chaussures italiennes femme » : pourquoi tapons nous cela sur notre clavier lors de la pause déjeuner ?

      Ces mots cartonnent vraiment dans les recherches Google au bureau, notamment pendant les périodes de soldes … Et même pendant le reste de l’année, disons que toutes les femmes tiennent vraiment à connaitre ce qui se passe dans l’univers des chaussures. Certaines en font vraiment une question de vie ou de mort !

      Tous les hommes savent que quand on est une femme on a beaucoup de chaussures. Vivre avec une fille implique de ne pas avoir beaucoup de place de libre pour ranger ses propres accessoires et ce justement à cause de ses chaussures à elle …

      Les chaussures dépassent, en nombre, les vêtements. Cela s’explique aisément. Ces objets sont gardés plus longtemps à la maison, par rapport aux robes, aux jeans, aux t-shirt.

      La chaussure résiste coriace dans nos placards. On a du mal à s’en débarrasser, toute abimée ou mal aimée qu’elle soit.

      Tout ce qu’une chaussure peut dire d’une femme

      Les femmes, dans certains périodes, ne font que parler chaussures… D’autres fois, elles restent en silence, mais foncent tout droit en magasin, pour s’en acheter. La relation femme-chaussures est tout à fait spéciale. Elle n’a pas d’égal chez la plupart des hommes ou des garçons.

      Les chaussures, à leur fois, nous parlement amplement des femmes. Il suffit de prêter un peu d’attention à leurs pieds, pour les dévisager un peu. Allons voir, donc…

      Ballerine ou basket : quelle femme a-t-on devant ?

      La ballerine est parmi les chaussures italiennes femme les plus classiques qui soient. Cet accessoire cristallise les deux côtés – rêveur et enfantin – d’une femme. C’est une chaussure élégante, qui peut être portée aisément avec n’importe quelle tenue. Surtout, cette chaussure assure un habillement opportun dans toute sorte de circonstance : meeting professionnel, journée de travail, déplacement professionnel ou touristique.

      La femme à ballerine ne perd pas de temps pour passer se changer à entre deux RDV. Cette femme saisit tous les moments de sa vie, sans rien perdre et sans s’épargner. C’est quelqu’un qui vit dynamiquement, se donnant souvent aux autres, en s’oubliant parfois. Elle aime l’élégance, mais ne consacre pas de temps aux artifices pour l’assurer. La femme-ballerine reste toujours dans la discrétion, même pour être belle.

      Qu’est-ce que la basket a à voir avec la ballerine… ? Rien ? Pas sûr !

      Les deux types de chaussures dévoilent, au fond, l’attachement au côté le plus enfantin, adolescent de la vie…

      La femme- basket ne veut pas se débarrasser de sa jeunesse. C’est d’ailleurs ce qui la maintient toujours très active, capable de faire trembler les clichés de la mode. Elle se présente au bureau avec un tailleur et ses sneakers maxi active, par exemple ! En guise de talon, alors, on aura six centimètres de gomme, prêts à la soutenir dans toute initiative.

      Femmes à talons… : qui êtes vous ?

      A propos des talons : que dire d’un escarpin super audace, en parlant toujours de celles qui recherchent sur Google des chaussures italiennes femme ?

      En dépit des préjugés lié à l’escarpin, la femme-escarpin veut séduire. Sans aucun doute. Son assurance nécessite de ce postiche, qui est le super talon, pour s’afficher. Cette image de femme forte que notre imaginaire associe aux 12 centimètres de talon, alors, d’où nous vient-t-elle? Surement de la posture ferme et imposante qu’une femme en escarpin doit garder et, généralement, arrive à maintenir.

      Surprenant, non ?

      La femme la plus sûre d’elle, à la fin, n’est pas ici. Vous la verrez chausser, plutôt, des bottes.

      Rebelle, dominatrice, autoritaire : elle enfile ses ‘’protections’’, puis prend tous les risques, toujours en se passant des commentaires éventuels à son sujet. Sur talons…. Ou pas !

      ‘’Chaussures italiennes femme pudique’’ ?

      Qu’est-ce qu’on retrouve par ce genre de recherche ?

      Eh bien, on pourrait tout de suite penser à la femme-mocassin ! En réalité, celle-ci est plutôt ironique, imaginative, pour certaines aspects. Mais elle aime la tradition, ne brise pas les conventions. Elle est intelligente, aime l’ordre. Toujours à l’heure, méthodique, elle n’en fait jamais trop. Plus que pudique… elle est simple !

      Quant à la pudeur, en revanche, il faudra chercher du côté des pieds en low boots : en haussant le regard on sera frappés par une fille ou une femme très soignée, mais mystérieuse, maquillée, bien coiffée, mais un peu ‘’branchée’’. Elle se montre, mais ne se vend surtout pas.

      Il ne faut jamais passer e à côté d’une paire de chaussures, si tu veux comprendre quel type de femme tu as devant toi!

      Read the English version

      Partagez cet article
      Tapez ici votre recherche et appuyez sur Entrée.
      venenatis dolor ipsum eleifend nunc suscipit Donec felis vulputate, et,