Découvrir le Pop-art à Paris Avis

      L’éclosion du Pop-art a changé la vision que le monde avait de l’art. Ses influences et ses aspirations sont si grandes et si significatives qu’aujourd’hui encore, il est étudié et pratiqué par de nombreux artistes à travers le monde. Que représente réellement ce phénomène et comment l’identifie-t-on ?

      Qu’est-ce que le Pop-art ?

      Le Pop-art est une abréviation du terme « Popular Art » qui signifie en français « Art populaire ». Il s’agit en réalité d’un mouvement artistique apparu initialement en Grande-Bretagne au milieu des années 50 et qui a ensuite atteint les États-Unis à la fin de la même période. Il est caractérisé par un attachement particulier pour la culture populaire et pour le consumérisme.

      Ainsi, au lieu de s’appuyer sur les idées et les techniques utilisées dans l’expressionnisme abstrait (courant qui l’a précédé), il s’est plutôt intéressé aux médias et aux objets de la vie quotidienne. On pouvait alors voir des artistes transformer des journaux, des revues, des bandes dessinées, des boîtes de conserve et autres en de véritables œuvres d’art. Ils aimaient surtout l’idée de réaliser des chefs-d’œuvre à partir d’objets banals et prouvaient ainsi que l’art pouvait émerger de n’importe quelle source.

      Au fil du temps, ce phénomène culturel est devenu populaire grâce à son originalité et son accessibilité. En outre, il touche plusieurs domaines de la culture, en particulier celui de la peinture. Aujourd’hui, cet art est une grande source d’inspiration pour plusieurs personnes. Il est le plus souvent pratiqué par des artistes peintres du style pop art comme Nathalie Lathil, une digne représentante du mouvement qui a un goût prononcé pour les Vanités, le Fétichisme et surtout le Féminin.

      Quelle est l’histoire du Pop-art ?

      Le Pop-art est né en Angleterre au milieu du 20e siècle après la Seconde Guerre mondiale. Il a commencé avec Indépendant Group (IG), un collectif de peintres, de critiques, d’écrivains et de sculpteurs. Le mot Pop apparaît pour la première fois en 1947 dans un collage de Eduardo Paolozzi intitulé « I was a Rich Man’s Plaything » (j’étais le jouet d’un homme riche). L’expression complète sera prononcée un peu plus tard par Lawrence Alloway, lui-même membre du groupe.

      Le courant s’est ensuite propagé en Amérique où il a rapidement pris de l’ampleur. En effet, si la Grande-Bretagne est considérée comme le berceau du mouvement, ce sont les États-Unis qui l’ont rendu célèbre dans les années 60 avec des artistes comme Andy Warhol et Roy Lichtenstein. Cependant, il faut signaler que même s’ils reposent sur des idées similaires, la Pop des deux pays diffère légèrement. Le premier s’est inspiré de la culture populaire américaine vue de loin, tandis que la seconde s’y retrouve directement. De plus, le style américain est plus vif avec des codes stylistiques et des couleurs plus prononcés.

      Cet art contemporain a également eu des précurseurs parmi les avant-gardes occidentales comme le Dadaïsme et Marcel Duchamp. Des Etats-Unis, il s’est exporté à travers le monde entier. En France par exemple, un groupe d’intellectuels, avec à sa tête le peintre Yves Klein et le critique d’art Pierre Restany, a créé le mouvement du « nouveau réalisme » qui est une version française du Pop-art. Par ailleurs, certaines critiques ont fustigé le choix des artistes du style Pop de rompre avec le principe de l’unicité en fabriquant en masse les images et les objets. Ainsi, reproduire ces derniers en grand nombre, en plusieurs tailles et en couleurs différentes était vu comme une façon de désacraliser l’œuvre artistique. Ce qui était nouveau et représentait par conséquent une révolution dans l’histoire de l’art.

      Quelles sont les caractéristiques du Pop-art ?

      L’art est aisément reconnaissable pour son dynamisme et son style plutôt unique. Les sujets, les supports et les méthodes dont il se sert sont empruntés à la culture populaire de masse et il puise son inspiration des produits exploités dans le quotidien. Les créations Pop-art sont réputées pour leurs couleurs vives et éclatantes. Celles qui sont prédominantes et dont l’usage est fréquent sont le rouge, le bleu et le jaune. On pouvait d’ailleurs remarquer ces trois teintes dans de nombreuses œuvres du célèbre artiste Roy Lichtenstein. Celui-ci avait développé un style qui se reflétait dans ses reproductions de bandes dessinées et qui se distinguait par la présence de contours noirs et par l’utilisation de pigments très lumineux.

      L’un des principaux éléments qui définissent le courant est l’humour. Certains artistes Pop l’ont souvent employé en donnant aux objets des dimensions et des aspects exagérés. Pour reproduire rapidement et en grande quantité les images, les représentants du mouvement ont utilisé des techniques d’impression propres au secteur industriel et commercial. Ainsi, les premières réalisations de la tendance britannique sont du collage.

      Les artistes associaient plusieurs matériaux différents pour former des figures ou assemblaient des images disparates sur une même toile. La plupart de ces travaux étaient donc des dérivés d’œuvres existantes. Dans sa factory, comme il aimait appeler son atelier, Andy Warhol a utilisé la sérigraphie pour dupliquer ses peintures. D’autres pionniers de l’art ont préféré opter pour la lithographie comme procédé de gravure.

      Où trouver des tableaux de style Pop-art à Paris ?

      De nos jours, les artistes du Pop-art sont nombreux à Paris. Certains possèdent leur propre site internet et vous pouvez vous y rendre pour admirer leurs toiles. Le centre Pompidou et le musée Maillol sont deux endroits qui exposent fréquemment des tableaux de plusieurs légendes de l’art. En outre, Paris est considérée comme la capitale de la peinture. De ce fait, la ville regorge de plusieurs galeries d’art que vous pouvez visiter en tant qu’amateur pour contempler les tableaux d’artistes de renom et même pour vous en inspirer.

      Elles présentent également de véritables chefs-d’œuvre peints par de jeunes artistes. Parmi ces établissements, nous pouvons citer The pop art store, la 122 Galerie Vieceli, la galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, le Art Génération, le Carré d’artistes, la Taglialatella, le Champop, le Marian Goodman Gallery, etc. Enfin, il existe des plateformes de vente d’œuvres d’art en ligne. Vous pouvez y faire vos achats en toute sécurité, vous faire livrer à domicile ou visualiser simplement les peintures proposées.

      Malgré plus d’un demi-siècle d’existence, le mouvement Pop art est resté présent dans nos sociétés. Non seulement, il s’est fait remarquer dans le monde artistique, mais il continue également d’inspirer et de séduire de nombreux artistes peintres et des amateurs d’art.

      English Version

      Partagez cet article
      Tapez ici votre recherche et appuyez sur Entrée.
      dolor Donec libero dapibus Curabitur sed felis