0%

Rencontre avec Courtisan Couture, maroquinerie de cuir exotique French brand

2

Nous avons rencontré Benjamin, jeune français issu de plusieurs cultures, et créateur de Courtisan Couture. Découvrez ci-dessous notre entrevue avec la marque de maroquinerie spécialisée dans le cuir exotique !

KM: Pouvez vous nous parler de vous et de Courtisan Couture ?

CC: Je suis un jeune français de 29 ans, de père iranien et mère française, élevé et ayant grandi en France, qui est profondément attaché à la culture française.
Depuis tout petit, j’ai été attiré par l’entreprenariat et le désir de créer. La création de ma propre entreprise a toujours été une évidence pour moi. C’est donc après mes études en économie et gestion à Rennes, et plusieurs voyages en Amérique latine que je décide finalement de me lancer dans le monde de l’entreprise.
L’idée de créer ma propre marque de maroquinerie m’est apparue lors de mon dernier voyage au Mexique en 2014. Durant mon séjour, je prends connaissance de l’existence de maroquinerie faite en peau exotique (crocodile, et autre reptiles) qui est une spécialité du nord du Mexique. Je commence donc à m’intéressé à cet artisanat et décide de voir ce qui se fait en France. Cependant, je me suis vite rendu compte qu’il y avait une très grosse différence de prix. En effet, au Mexique on trouve des articles accessibles à tous mais d’une qualité plutôt médiocre, alors qu’en France, ces articles sont réservés à une clientèle très aisée, qui peut se permettre d’acquérir des pièces au finition impeccable.
Après une étude approfondie du marché, j’ai vite compris qu’il y avait une opportunité de créer ma propre marque de maroquinerie qui allierait finition impeccables et prix maitrisé.

KM: Pouvez vous décrire l’univers et le style de Courtisan Couture ?

CC: Courtisan Couture veut clairement représenter l’image du bon gout à la française, de l’élégance, de nos valeurs traditionnelles liées au savoir-vivre et à la précision des gestes qui distingue les experts des novices. Cette image forte et solide se veut complétée par une touche d’exotisme (liée au cuir utilisé), qui illustre mon propre métissage.
Courtisan Couture veut donc véhiculer l’image d’une marque moderne qui vit avec son temps, et a conscience que toutes les cultures sont belles et riches.

KM: Avez vous des influences ou inspirations avant de créer un nouveau produit ou une collection ?

CC: Bien que nous sommes une jeune marque, nos premiers modèles sont largement inspirés du passé et plus précisément d’un modèle de sac français des années 50. Nous avons donc combiné cet effet vintage à l’exotisme de nos cuirs.
D’une façon générale, nos inspirations sont la culture française, les paysages français, Paris, l’architecture parisienne, la peinture classique européenne. Tous ces aspects se notent dans notre façon de communiquer sur Instagram par exemple.

KM: Vous êtes spécialisés dans les accessoires en cuir exotique, pourquoi avoir fait ce choix ? Pourquoi pas le prêt-à-porter ou la chaussure par exemple?

CC: En effet, tout à commencer lors de la découverte du cuir exotique au Mexique, il était donc logique pour moi de suivre dans cette voie. De plus, j’ai moi même toujours apprécié les accessoires en cuir pour homme, tels que les portefeuilles. Bien que les chaussures ont un attrait, elles aussi; il s’agit bien d’un tout autre métier nécessitant des artisans spécialisés dans la chaussure. Dans un soucis de budget, je ne pouvais donc pas me disperser.
L’avantage des accessoires est qu’on peut laisser s’exprimer notre créativité en terme de couleurs, formes et motifs etc. Il est toujours appréciable de voir une femme sublimer sa tenue par un de nos accessoires.

KM: Quelle est la suite de l’histoire de Courtisan Couture ?

CC: Nous sommes maintenant à un stade où nous cherchons à nous développer à l’étranger, notamment au Moyen-Orient, où les clients sont très sensibles aux articles de haute qualité, et apprécient la culture française.
Nous avons établi depuis peu un partenariat avec Arabianporter, plateforme d’articles de luxe, basée au Qatar. Nous souhaitons poursuivre et continuer dans cette piste.
De même, la création de nouveaux modèles est à l’étude. D’autre type de cuir exotique pourra être envisagé, comme le cuir d’autruche ou de serpent d’eau.

KM: Avez vous un dernier mot pour les lecteurs de Kodd ?

CC: Nous espérons que les lecteurs de Kodd seront sensibles à notre concept et seront se reconnaitre dans nos valeurs. De plus, étant une jeune marque, nous apprécions l’opportunité de faire parler de nous et de montrer notre travail à des passionnés de mode tels que vos lecteurs. Nous sommes là pour apporter un nouveau regard sur la mode et changer avec la façon de communiquer qu’ont certaines grandes marques de luxe, qui est souvent trop austère.

Read the english version

Propos recueillis par Angela Anz

REJOIGNEZ LE CLUB KODD!
Dénichez nos découvertes