Quelle est la place des new faces dans la mode aujourd’hui?

4 Elijah Brocklin ©the fashion spot

New faces, c’est le nom qu’on donne aux mannequins débutants jusqu’à ce qu’ils aient assez d’expérience et de notoriété pour débuter une réelle carrière.

Ils sont un véritable phénomène dans la mode ces dernières années. En effet, depuis quelques temps, ce ne sont plus forcément les top modèles superstars qui sont plébiscités : on peut désormais voir de nouveaux visages ouvrir ou fermer les défilés des plus grandes maisons, chose impossible il y a encore quelques années. Souvent repérés dans la rue, les new faces sont les visages de la mode de demain. Ils font également la satisfaction des scout et bookers qui les repèrent et les lancent dans le mannequinat.

Les new faces sont désormais les protégés des plus grands. Certaines connaissent une ascension fulgurante à l’image de Faretta qui a signé chez Elite en 2015 et qui compte déjà à son palmarès plus d’une trentaine de shows en 2016, notamment pour Versace, Saint Laurent ou Chanel pour ne citer qu’eux. Elle a également ouvert les shows Mugler, Roberto Cavalli et Victoria Beckham. Une exposition rapide sur le devant de la scène pour cette new face qui rivalise déjà avec les plus grands noms du mannequinat. Gigi Hadid, malgré son statut de « fille de » a également commencé sa carrière de cette manière. On la voit désormais défiler pour Tommy Hilfiger, Balmain ou encore Victoria’s Secret. Elle a même été élue mannequin de l’année 2016 par le british award.

Et les hommes n’ont rien à leur envier : des agences telles que Rockmen ou Studio KLRP permettent à de jeunes garçons de gagner en visibilité et d’aspirer à connaître une montée en puissance semblable à celles de Montell Martin ou bien Elijah Brocklin. Le phénomène a pris une telle ampleur que les sites d’agences de mannequinat disposent désormais d’une section entière qui leur est dédiée. C’est désormais une réelle catégorie pour les mannequins. Ce sont les futurs top models de demain, c’est pourquoi elles disposent désormais d’un certain crédit dès le début de leur carrière.

Les new faces profitent également du fait que nous sommes dans une époque où tout va à deux cent à l’heure : les gens ont tendance à vite se lasser, ce qui laisse de nombreuses opportunités à de nouveaux visages de se faire découvrir, et de progresser extrêmement rapidement. En très peu de temps, un beau jeune homme ou une belle jeune fille repérés dans la rue peuvent se retrouver propulsés sur les catwalks les plus prestigieux, ce qui, si on revenait quelques années en arrière, paraîtrait invraisemblable.

Et la tendance n’est certainement pas au ralentissement de ce rythme effréné, surtout avec les réseaux sociaux. C’est pourquoi les new faces ont encore de beaux jours devant elles : on n’a pas fini de voir des visages inconnus ouvrir et cloturer les défilés des plus grands.

Matthieu DONKENG ALIMETA

REJOIGNEZ LE CLUB KODD!
Dénichez nos découvertes